Les GUETTEURS MÉLANCOLIQUES ce sont :

 

Raphaël Godeau et Tristan Manoukian,

 

Deux guitaristes qui après leurs études communes au Conservatoire de Paris ont emprunté le chemin de traverse de la chanson

Inspirés l'un, puis l'autre, par le trajet Ferré ou Caussimon l'autre, puis l'un, par la proposition Bashung ou Dominique A pour ne citer qu'eux

 

Tous deux ont régulièrement partagé leurs déambulations d'auditeurs et de lecteurs constaté leurs différences complémentaires (la mélodie et la scansion, le classicisme et la dissonance, le développement et la cursivité...) et, peu à peu, tenté des superpositions, des juxtapositions, des imbrications de leurs deux univers avec l'envie de laisser de l'espace à l'expression de l'autre de créer de la distance et du soutien

 

Guetteurs à l'affût des apathies menaçantes leur programme commun est d'inscrire la mélancolie, cette enveloppe souvent percée, dans une forme poétique qui la rende toujours moins définissable par les mots toujours plus sensible par les sons

 

Et ainsi surgît la citation d'Apollinaire qu'ils ont choisi comme compagne de route

 

Le concert qu'ils proposent les voit tous deux présents sur scène, à tour de rôle l'un chantant, l'autre écoutant, ou proposant un accompagnement qui toujours, puisse mettre en perspective la singularité du duo

Ainsi, dʼun bloc temporel à lʼautre se déroulent des mélodies, dont l'éloignement des sujets, n'ont d'égaux que les passerelles inattendues qui les relient

Une cartographie se dessine, à fort reliefs, où, aux compositions originales de l'un et de l'autre se mêlent des textes de Ferré, Apollinaire ou Aragon... sans comparaison

 

Juste pour perdre un peu la raison faire vivre la chanson